Money, Banks and Finance in Economic Thought

Matthieu de Oliveira – L’irrésistible ascension des escomptes de la Banque de France et sa contribution au processus d’industrialisation au XIXe siècle

Touchelay Beatrice, Université de Lille IRHiS UMR CNRS 8259

Fondée en 1800, la Banque de France a pour principale mission d’accompagner le commerce et de l’industrie en mettant à leur disposition les moyens de leur développement économique. Cela passe en particulier par la mobilisation d’un mécanisme de crédit à court terme, l’escompte des effets de commerce à trois mois et pourvus de trois signatures dites « notables ». A partir de la fin des années 1830, on dispose chaque année du volume d’escompte traité par la Banque, à Paris comme en province, et ce au moins jusqu’à la Première Guerre mondiale. Si la Banque de France n’est évidemment pas la seule à pratiquer ainsi, la part des escomptes qui passe au final entre ses mains ne cesse de croître au cours du XIXe siècle et suit pour partie les variations conjoncturelles. Ces différents éléments permettent de quantifier et d’évaluer le rôle de l’établissement dans le processus d’industrialisation que connaît la France à la même époque, tout en lui conférant une place centrale dans l’édifice financier national.

Area:

Keywords: Baqnue de France ; Escompte ; Crédit ; Industrialisation